Le contexte

Voici un article sur la recherche de personne sur internet avec un exemple basé sur un fait réel.

Dimanche 29 juin, 7h55 Paris Est. Après avoir passé la nuit à écouter des conférences sur la sécurité et côtoyer des geeks en tout genre à la Nuit du Hack, je suis dans le train Paris-Strasbourg.

Une fois réveillé par le contrôleur après mettre assoupi, je me décide à parler a ma voisine qui se rend à Stuttgart. J’apprends quelle est Kiné en Allemagne, qu’elle s’appelle Cécilia* et que sa famille habite en Savoie. Je ne précise pas le village, pour des raisons de protection de sa vie privée.

En sortant du train, je me retrouve donc avec peu d’informations et peu d’espoir de pouvoir la recontacter, mais j’ai:

  • Son prénom
  • Sa provenance et sa destination
  • Sa profession
  • Le lieu de vie de sa famille

La technique de recherche

Pour la retrouver, j’ai donc dû utiliser plusieurs techniques.

Tout d’abord, j’ai commencé a chercher sur Google.de. La liste des kinés (Physiotherapeut) près de Stuttgart et pouvant s’appeler Cécilia. Autant dire que c’était chercher une aiguille dans une botte de foin. Il était possible qu’elle soit salariée d’un cabinet de kiné et dans ce cas aucune chance de la retrouver.

Je me suis donc tourné vers Facebook pour effectuer mes recherches. J’ai commencé mes recherches à partir de mon profil en français. Je suis arrivé à la conclusion qu’avec le système de recherche proposé je n’arriverais pas à trouver Cécilia*.

Après des heures de recherches et de tests, j’ai trouvé la solution ! Et j’ai retrouvé Cécilia !

En réalité pour retrouver une personne il suffit de peu d’informations, mais surtout il faut utiliser son Facebook en version English (US) qui propose une multitude de possibilités de recherche.

Ainsi avec seulement 4 infos (Age, Sexe, Prénom et ville), j’ai pu retrouver Cécilia.

Pour ville, j’ai eu de la chance que Cécilia indique les villes qu’elle visite. Mais cette démonstration illustre le fait qu’avec quatre informations, un Facebook paramétré en English US, il est possible de retrouver aisément une personne.

Note: Je connaissais la ville de ses parents (et de son enfance) que j’aurais pu aussi utiliser. Mais dans ce cas l’exercice aurait été trop simple (seul le prénom et le nom du village auraient suffi).

 Voici ci-dessous les multiples possibilités de critères de recherche avec un Facebook US

La fonction recherche US est également plus complète que la version française

 

La fonction recherche de Facebook en français semble d’un coup vraiment simpliste.

En conclusion: il est très facile avec un peu de patience et de curiosité de retrouver une personne sur internet avec très peu d’informations. Ne mettez que le strict minimum sur Facebook si vous ne souhaitez pas que l’on vous retrouve.

Petite astuce perso, ne donnez pas votre vrai prénom ou nom a des inconnus, surtout dans les transports si vous ne souhaitez pas être retrouvé(e) comme Cécilia*.

De plus en ayant retrouvé Cécilia, j’ai pu découvrir qu’elle avait une soeur à Paris, connaître ses hobbies, et confirmer que c’était bien elle à travers ses amis qui sont kinés pour beaucoup comme Cécilia.

Pour la peine de m’avoir lu jusqu’au bout voici une photo de Cécilia*

Je rappelle que toute photo publiée sur Facebook n’est plus propriété de son auteur si celle-ci est libre d’accès. Laisser des photos  sur Facebook en libre accès revient à les placarder dans les couloirs de métros de Paris, d’où l’importance de réfléchir avant de poster !

*Merci à Cluxter pour son aide précieuse !

*Le prénom a été modifié pour des raisons évidentes de protection de la vie privée de cette personne.

fringilla neque. ultricies ante. luctus et, mattis sit Curabitur
Share This